Vrai ou Faucon (2)

Une Bretagne vide et dépeuplée quand les Grands Bretons débarquent ?

Falc’hun n’y croit pas, pour lui la Bretagne n’était pas beaucoup romanisée, et il y restait un fort fond gaulois…

Il se base sur l’atlas linguistique de Le Roux, pour montrer l’évolution et la diffusion de la langue bretonne, dans ses dialectes.

De là il pense que notre langue serait tout simplement une sorte de « Gaulois Moderne »

Quand César arrive en Gaule il a évidemment besoin d’un interprète, mais quand Commios l’Altrébate (chef Gaulois rallié à César) devient son ambassadeur outre Manche, où diable trouve on qu’il a besoin d’un quelconque  traducteur…

Non on ne tue pas une langue à une telle vitesse, mais vous les natios, avec votre « breton hors-sol » vous êtes sur le point de le faire !

Chez les nationalistes il faut de l’épopée guerrière , virile de préférence, on a le culte du chef, et si on n’en trouve pas on en invente comme l’histoire du fameux Conan Mériadec.

On en reste aussi ébahi pire qu’une poule devant un mégot encore fumant !

Tromperie à tous les étages, mais ce n’est pas grave on est simplement en Bretagne

Parole de moine