Pétain alors...

Il doivent être aux anges les Kerlogot et Ferrand après la sortie de Macron

Maréchal nous voilà 

Parole de moine