29 mai 2018

Jean-Yves Broudic et la langue bretonne

Je viens de finir la lecture d'un livre de Michaël Prazan La passeuse . Ce livre s'inscrit dans la lignée de ces ouvrages qui essaient d'exploiter le traumatisme vécu par les déportés ( Juifs ) qui ont vécu les rafles des années 40 , les persécutions , les camps d'extermination comme Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay par exemple . Ce qui est frappant dans ce genre de livres est la négation , ou le refoulement , d'épisodes extrêmement traumatiques et l'éventuelle anamnèse ( rétablissement de la mémoire... [Lire la suite]
Posté par Pont-Melvez Info à 06:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]