Passe-temps

Entendu encore récemment à Pont-Melvez cette expression en breton :

« Trei ar vein da zehi, araog na teuy dour »

Que l’on traduit par « Retourner les pierres pour les faire sécher, avant qu’il ne pleuve »

On en a demandé l’explication à un locuteur « hors-sol » qui a pourtant fait toute sa scolarité chez Diwan

Il a beau chercher et chercher encore il reste muet comme une carpe le bougre !!!

Non il ne s’agit point de quelque rite oublié, ni rien du genre

L’explication est pourtant si simple et claire comme de l’eau de roche…

Un peu le turbin de Sisyphe, celui de Pénélope, ou celui des filles remplissant un tonneau percé, c’est à dire faire un boulot infini mais fort bien inutile.

Un peu comme celui de Colomb sur la ZAD

Parole de moine