L’affaire se Corse ? (10)

Pourquoi ne pas demander de rendre la « langue corse » obligatoire ?

En attendant l’indépendance la vache à lait colonialiste continuera à payer

Même si l’île est sur-administrée, 10% de la population travaille dans la secteur public ou semi-public (20% de plus que la moyenne française) pourquoi ne pas générer encore de nouveaux postes ?

Avec la langue et le bilinguisme obligatoires on pourra créer de nouveaux emplois

 Avec des traducteurs dans toutes les administrations pour commencer, mais pourquoi pas étendre au domaine privé, comme les ordonnances du médecin ?

Il faut aussi ne pas oublier le menu et la facture du restaurant, oser le double étiquetage du supermarché, chez le poissonnier.

Le garagiste, le vendeur de glaces, ne doivent pas être au dessus de la loi.

Tout équipement vendu sur le territoire doit avoir sa notice et son mode d’emploi rédigé aussi en corse, sinon interdiction de vente sur l’île !

Ne pas oublier de traduire les étiquettes sur cagoules, avec indications de la composition, mais aussi la température de lavage.

--------------------

La Bretagne a des leçons à prendre chez nos amis

Parole de moine