L’affaire se Corse ? (6)

Le pauvre Jean-Claude d’on on vous parlait hier, n’était pas l’exception sur l’île, et  faudra attendre le fin des années 80 pour y mettre un peu d’ordre

Ainsi l’ancien  maire de Pietroso osa un jour déclarer :

-« Je ne fais pas voter les morts, j’exécute leurs dernières volontés »

------------------------- 

Vote

Jusqu’en 1976 existait le « vote par correspondance » opération qui facilitait encore les magouilles

Les « procurations de vote », pas mal non plus ainsi tel village quasi désert se retrouve avec une population digne d’une belle commune.