Entendu sur France Inter tout à l'heure : une évocation de Michel Foucault .

On parle pas mal de lui en ce moment , et je m'en réjouis car , en terminale ( il y a quand même pas mal de temps , braves gens ) , j'avais eu la chance de découvrir cet immense penseur grâce

au professeur de français et de philosophie que j'avais au lycée.

Lisez Foucault : on en a vraiment besoin en ce moment .

Histoire de vous faire rire : une anecdote que je trouve très drôle .

Une fois par mois, je me rends à Morlaix pour une association, aussi l’autre  soir , une dame assez jeune me demande si j'étais de Landivisiau . Comme je réponds par la

négative , elle m'explique qu'une amie lui avait dit que quelqu'un aux cheveux assez longs et blancs

venait régulièrement et elle se demandait si ce n'était pas moi .

Et d'ajouter que le quelqu'un en question était surnommé Jésus .

Et moi de  lui répondre le plus sérieusement du monde que je n'étais pas Jésus mais que je pouvais

le remplacer avantageusement car j'étais tout à fait capable de changer l'eau en vin .

Rires de la dame, rictus coincé d'un collègue d'une autre association , air pincé d'un autre ... mon

petit côté sale gosse a encore frappé , mais dans le bon sens parce que je suis persuadé que l'humour

a un pouvoir curatif très important et que ce n'est pas parce qu'on est confronté à la souffrance qu'on

doit sentir obligé d'adopter un air compassé et sévère . Faire rire sans se moquer , bien sûr , et sans

prendre les choses à la légère , mais dans le but de briser la glace , de mettre la personne à l'aise , de

lui permettre de considérer son problème sans frivolité bien sûr mais avec moins d'anxiété .

Comme on va encore me critiquer pour légèreté , la prochaine fois que j'irai à Morlaix , je serai habillé

comme un quaker , ou mieux  comme un amish , du style on-n'est-pas-là-pour-rigoler-repentez-vous-

âmes-perdues-macération-mortification-privations.

Et lecture obligatoire des pensées de Macron pour vous remettre dans les droits chemins de la vertu .

Amen . 

Prof De Guermont