A la faveur de la lecture d'un livre sur Albert Einstein ( cela me change de celle de Pif le chien

et de la troisième Epître de saint Macron aux illettrées de Gad , chapitre 15 , versets 8 à 10 )  ,

je suis tombé sur ce mot étopnnant : supercoquelicantieux .

 

C'est Rabelais qui en est le créateur , dans le sens de qui surpasse le coq en vanité , prétentieux ,

à l'égo surdimensionné .

Ce mot me semble bien utile pour qualifier tellement de personnages politiques et  , prononcé en

public , cela vous élève au-dessus du vulgaire .

Quant à moi , celui qui me traitera de néphaliste supercoquelicantieux aura droit à mon poing

dans la gueule .

Prof De Guermont