Saint Tilde,priez pour nous

Je ne doute pas une seconde que , le soir , pieusement, au lieu  de regarder des  vilenies  à la télévision

ou de vous livrer à des tête à tête endiablés avec Monsieur  Facebook et Madame Smartphone , vous

lisez un passage du Buhez ar Zent ( la Vie des Saints ) .

Vous savez qu'il existe beaucoup de saints bretons qui n'ont jamais été reconnus par la papauté aux ordres

des jacobins . Cette scandaleuse conspiration du silence continue , et il faut craindre qu'un nouveau saint 

bien de chez nous ne subisse le même sort .

Il s'agit de saint Tilde , prénom Fanch , présenté au peuple samedi avant-hier par le maire de Carhaix lors

de la grand-messe célébrée au moment de l'inauguration du Festival du Livre en Bretagne par Dom Chris-

tian Troadec . Notre bon monarque aurait pu en profiter pour guérir des écrouelles puisque c'était l'apanage

des anciens souverains de l'ancien régime . Mais il en fit rien : il est vrai que les écrouelles ne courent plus

les rues , remplacées par la macronite aigue fait des ravages ...

Il aurait pu également faire une imposition des mains , si possible pas sur les fesses de la première Chinoise

venue ( il y en avait une , et , pour aggraver mon cas, j'ai même parlé avec elle, et en anglais , autre langue

d'oppresseurs notoires ) , mais je suis resté sur ma faim .

Ainsi donc , notre bon monarque , au début du Festival du livre , a fait le sien , mais on l'a échappé belle : pour

en mettre une louchée supplémentaire dans son apologie de Synutra , il aurait pu nous présenter un petit

Fanch aux yeux bridés ( pas tendance bigoudène mais carrément à la chinoise ) ...

On a fort heureusement échappé au ridicule absolu .

Prof De Guermont