Rentrée des classes

Un texte envoyé par le moinillon Francis :

-----------------------

Problématique de l'Enseignement


En voyant la foule de gens, Jésus alla sur la montagne. Et lorsqu’ 'il fut
assis, les douze vinrent à lui. Il leva les yeux sur ses disciples et dit
:
- Bienheureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux leur appartient.
Bienheureux ceux qui souffrent car ils seront consolés.
Bienheureux les doux car ils possèderont la terre...
Quand Jésus eut terminé,
Simon-Pierre dit :
- Il fallait écrire ?
Puis André demanda :
- Est-ce qu'on doit apprendre tout ça ?
Et Jacques :
- Il faut le savoir par cœur ?
Philippe ajouta :
- C'est trop dur !
Jean dit :
- J'ai pas de feuille !
Et Thomas ajouta :
- Moi, j'ai plus d'encre dans mon stylo !
Inquiet, Barthélemy demanda :
- Y aura interro ?
Et Marc interrogea :
- Comment ça s'écrit "bienheureux" ?
Matthieu se leva et quitta la montagne sans attendre et disant :
- Je peux aller aux toilettes ?
Simon précisa :
- Ca va sonner.
Et Judas dit enfin :
- Vous avez dit quoi après pauvres ?
Alors, un Grand Prêtre du Temple s'approcha de Jésus et dit :
 Quelle était ta problématique de départ ?
- Quels étaient tes objectifs transversaux ?
- A quelle(s) compétence(s) faisais-tu appel ?
- Pourquoi ne pas avoir mis les apôtres en activité de groupe ?
- Pourquoi cette pédagogie frontale ? Était-elle la plus appropriée ?
Alors, Jésus s'assit et pleura .

Pauvre Jésus ! Tu n'as pourtant pas une classe surchargée : 12 élèves !..
Et pas de Kévin, Dylan, Mike, Johnny, Marley, etc...
Bon juste te méfier de Judas : celui là, je le sens pas ...