Peste brune et idées noires ?

Victoire sur les fachos. Mais le combat contre les autres continue.

Ça m'a inspiré ça :

Le représentant des fachos de la région "Nord - pas-de-Calais - Picardie" considère que son cuisant échec provient de la haine additionnée des partis liés contre eux.
Les autres, 58%, fachos, 42. Et il conclut qu'il est le 1er parti de France. 
Dans son euphorie de raté, il oublie qu'une seule chose, il n'y a pas 6/7 partis contre eux. Il y a simplement une multitude de français d'opinions différentes. Sauf sur un point : elle adhère à la démocratie. Elle refuse la fascisme. 
Inversion de la perversion : on les hait, alors que se sont eux qui haïssent tout le monde qui ne représente pas leurs valeurs nocives de division. Les fachos ne représentent qu'eux. Le reste des sensibilités n'est qu'un partage. 
Le fascisme ne partage pas.
Chez ces gens là, on partage pas monsieur, on partage pas. 

Arivéderchie
El Gato satistaction is.