Nous avons appris, hier, qu'un de nos amis, participant au rassemblement pacifiste de Mellionnec, mercredi dernier, 11 novembre 2015, a perdu sa nièce dans les attentats du 13 novembre à Paris. Le compagnon de celle-ci a également été tué dans ce massacre. En tant que présidents de la Libre Pensée et de la Ligue des Droits de l'Homme des Côtes d'Armor qui organisaient notamment ce rassemblement, nous tenons à témoigner de notre soutien à LouisMarie ainsi qu'à ses proches, et l'assurer de notre sympathie dans ces moments d'interrogations et de douleur infinie. Par delà la condamnation de ces attentats inqualifiables du 13 novembre formulée pas les instances nationales de la FNLP et celles de la LDH, nous tenons à à dire que nos pensées accompagnent sa nièce, et le compagnon de celle-ci, victimes inocentes parmi toutes celles que cette tuerie monstrueuse a frappées. Et dans cette circonstance présente, en prolongement de notre rassemblement devant le monument aux morts de Mellionnec, nous renouvelons notre opposition à la guerre, à toutes les guerres.

Saint-Brieuc le 17 novembre 2015

Pour la LP22  Yvon Bourhis  

Pour la LDH22 Patrick Briend