Cà IRA bien ?

Même une petite commune comme Pont-Melvez est jumelée avec un patelin d’Irlande…

Nos natios passent une bonne partie de leur temps à nous louer, de prendre pour modèle ce pays.

En plein conflit mondial, certains en Bretagne rêvaient d’indépendance en usant à leur mode du dicton : « England’s difficulty is Ireland opportunity » ( Les difficultés anglaises, sont  une  opportunité pour l’Irlande) qui avait  servi là-bas en 1916.

L’Irlande est devenue indépendante, mais avec ses calotins en embuscade quelle liberté ?

Jusqu’à peu de nombreux écrivains y étaient interdits par la censure : dans la longue liste figuraient Camus, Sartre et même James Joyce !

Pendant la deuxième guerre mondiale, l’Irlande est restée neutre…

Mais cette drôle ( ?) de neutralité rendait elle nécessaire à  De Valera de se rendre en personne à l’ambassade allemande pour présenter ses condoléances après le suicide d’Adolf ?

Question du moine.